Analyse : le titre participatif DIAC

Caractéristiques

  • Nominal : 1000 F, soit 152,45 EUR
  • Date d’émission : Mars 1985
  • Taux : voir plus bas, payés annuellement les 1er octobre
  • Nombre de titre émis : 500 000
  • Nombre de titres encore en vie : 69 769
  • Code ISIN : FR0000047821
  • Cotation : Cotation au double fixing (11h30, 16h30)

Documents

À venir...

Le titre participatif Renault a un petit frère. Nettement moins médiatisé, beaucoup moins liquide, il a néanmoins des aspects intéressants.

La DIAC, c’est quoi ?

La DIAC est la fililale de financement de Renault. Filiale à 100% de RCI Banque, elle-même filiale à 100% de Renault, elle a le statut d’établissement de crédit, et propose des financements aux acheteurs de véhicules Renault et Nissan en France. Le TP DIAC a été émis un an après les TP Renault, à l’époque où la régie Renault était encore publique.

Diac signifie « La Diffusion Industrielle et Automobile par le Crédit » 🙂

En 2023, la DIAC est devenue Mobilize Financial Services France. Malgré son non en anglais, cela ne change rien et la filiale reste à 100% filiale de Renault.

Les liens habituels : page Boursorama, page Euronext. Le titre est tellement oublié que Fininfo ne le référence pas.

La rémunération des titres participatifs DIAC

D’après le document d’émission :

La rémunération des titres participatifs émis en 1985 par DIAC comprend une partie fixe égale au TAM (Taux annuel monétaire) et une partie variable obtenue en appliquant à 40 % du TAM le taux de progression du résultat net consolidé du groupe DIAC de l’exercice par rapport à celui de l’exercice précédent.

Le TAM peut être trouvé auprès de la Banque de France, mais ce n’est pas tant le taux variable qui nous intéresse…

La rémunération annuelle est comprise entre 100 % et 130 % du TAM, et est assortie d’un taux plancher de 6,5 %.

Ce qui nous garantit donc un coupon minimum de 9,91 EUR, les taux monétaires étant bien inférieurs, on peut même faire ses calculs en utilisant ce montant à perpétuité, c’est une hypothèse conservatrice.

Le risque

Le risque de défaut existe bel et bien : c’est du risque Renault. Diac est noté BBB- et Renault est BB. Néanmoins, comme c’est un TP et non une subordonnée, il n’y a pas de clause permettant de supprimer ou de reporter un coupon au bon vouloir de l’émetteur.

Vers une sortie de la cote ?

D’après les annonces Euronext (pdf), après avoir racheté plus de 80% de l’encours de 2002, la DIAC a racheté et annulé plus de 80% de l’encours de TP en vie au cours de l’été 2008. L’encours actuel n’est plus que de 9 M EUR, on peut s’interroger sur la pertinence d’une telle cotation.

Historique du cours du Titre Participatif DIAC

Avec un coupon plancher de 6,5%, il faut essayer d’en acheter sous 150… Et ce n’est pas vraiment le cas aujourd’hui. Le spread bid-ask est élevé, la liquidité minime.

Il faut le surveiller tous les 6 mois, mais inutile de s’attarder. Même si l’on veut jouer une sortie de la cote, il faut se rappeler que le nominal est de 152,45 €… "