Analyse : Le titre participatif BNP Paribas Juillet 1984 – FR0000140063 et FR0000047664

Caractéristiques

  • Emetteur : BNP
  • Document d’émission : https://docs.oblig.fr/BNP%20-%20Banque%20de%20Bretagne/fr0000047664_fr0000140063_TP_BNP.pdf
  • Nominal : 152,45 €
  • Coupon : entre 80% et 130% du TMO selon le résultat de la banque l’an passé
  • Date des coupons : le 30 juillet de chaque année
  • Titres restant en circualation : 1 434 092 (Doc de ref 2021)

Documents

À venir...

Attention aux confusions

Historiquement le titre a été émis en 5 fois : une première émission le 30 juillet 1984, et les bons de souscription qui étaient attachés permettaient de souscrire à des nouveaux titres en juillet 1985, 1986, 1987 et 1988, regroupés dans la ligne « TP2 »

Il y donc a eu deux souches : Titres Participatifs avec Bons de Souscription à des Titres Participatifs (TP1) (FR0000140063) Titres Participatifs (TP2) issus des bons de souscription (FR0000047664)

Aujourd’hui, tout ce qu’il faut retenir c’est qu’il y a deux codes ISIN à la liquidité différente aux mêmes caractéristiques.

Pages Euronext: https://live.euronext.com/fr/product/bonds/FR0000140063-XPAR et https://live.euronext.com/fr/product/bonds/FR0000047664-XPAR

Ne pas confondre avec les autres TP BNP Paribas

Pour ne rien arranger, il y a d'autres titres participatifs BNP en circulation : - FR0000047839, autre titre participatif BNP émis en janvier 1985 - FR0000047797, titre créé à l’occasion de l’absorbtion de Banque de Bretagne par la BNP et qui paye ses coupons en mai.

Détermination du coupon

Comme d’autres titres de ce genre, le coupon est calculé sur la base du résultat net de la banque avec un tunnel entre 85% et 130% du TMO.

Les résultats des banques étant difficiles à anticiper, on peut imaginer que c’est grosso modo un titre au TMO, observé au cours de l’année précédent le paiement.

Dans le détail, la rémunération est la somme d’une partie fixe et d’une partie variable :

  • 35% du TMO +
  • 33% du TMO x (résultat de la banque l’année précédente / résultat en 1983).

Autrement dit, en rythme de croisière, la part variable explose (car les résultats de BNP ont énormément augmenté) et la rémunération est calibrée sur le plafond de 130% du TMO. Il suffit que le résultat ait triplé depuis 1983 pour que l’on soit calé au plafond.

Certes, les années où BNP fait des pertes, le titre rapportera uniquement la partie fixe, mais on envisage de genre de titres pour le fond de portefeuille.

Le titre participatif BNP 1984 est-il intéressant ?

Allons voir les cours sur longue période du TP1 et TP2 sur Euronext. On peut en trouver sans problème entre 100 et 120 €, soit près de 70-75% du pair.

Psychologiquement, acheter à 100 € est parfait : on achète à 66% du pair un titre qui rapporte 130% du TMO. Ce qui revient à toucher 130/0,66 = 200% du TMO (à quelques points près).

C’est brut : en net on ne touche plus que 140% après flat tax, mais c’est déjà pas mal non pour un titre Tier2 sans possibilité de supprimer les coupons (contrairement aux TSDI modernes).

Il faut donc l’acheter proche de 100. Ce qui donne aussi l’opportunité de faire de la plus-value ensuite. Il y a eu des offres d’échange et de rachat

Le titre a-t-il un caractère spéculatif ?

Peut-il faire l’objet d’un call de la part de la banque ?

Les rachats sont possibles « en bourse, à toute époque et par tous moyens » : la BNP peut donc racheter sur le marché, propose des offres d’achat, lancer une OPA, une OPE…

En 2009, une offre de rachat – échange a eu lieu : https://invest.bnpparibas/document/communique-de-resultats-offres dans des conditions défavorables pour les porteurs (la presse en a parlé), notamment car l’indexation est moins favorable, et la sécurité plus faible (les coupons des TSSDI peuvent être supprimés, pas les coupons des TP).

On peut considérer que la BNP n’aura aucun intérêt à faire une offre plus généreuse, et que c’est un titre totalement perpétuel, adapté aux investisseurs les plus patients qui souhaitent percevoir un revenu annuel.