Jouer la pentification de la courbe des taux : parier sur l'augmentation de la pente

En résumé

Sommaire

Sans parier sur la direction des taux dans l’absolu, il est possible de parier sur la pentificaiton, c’est-à-dire l’augmentation de l’écart entre deux taux de maturités différentes sur la courbe des taux

Cela revient à emprunter à court terme (sur des petites durées renouvelables, à taux fixe ou variable) et à placer à long terme à taux fixe.

Par exemple, vous achetez des obligations à 10 ans qui rapportent 6% par an. Ce taux est donc figé pour vous. Vous financez cet achat par un découvert (ou la marge de votre broker) qui vous coûte actuellement 5%. Vous êtes en portage positif : tant que les taux restent ainsi, vous gagnez 2% par an.

Votre anticipation est que les taux courts vont baisser : votre crédit vous coûtera bientôt seulement 3%, 2%, etc. ce qui creusera l’écart et accroîtra votre gain.

À l’opposé, si les taux courts montent (si la courbe s’aplatit), vous devenez perdant à partir de 6%.

Etre en portage positif est psychologiquement confortable, mais attention : le marché ne donne jamais d’opportunités de s’enrichir sans risque ! Les professionnels emploient aussi le terme « carry » (carry positif, trade de carry…).