Sommaire

Analyse : Le titre participatif CIC Lyonnaise de Banque – FR0000047805 et FR0000047789

Les détails en bref
Emetteur CIC
Date d’émission mai et juin 1985
Nominal 152,45 €
Taux entre 85% et 130% de la moyenne TAM TMO
Date du coupon 28 mai de chaque année
Euronext https://live.euronext.com/fr/product/bonds/FR0000047805-XPAR

Titre participatif CIC : Un peu d’histoire

Ces titres ont été émis en 1985 par la Compagnie Financière de Crédit Industriel et Commercial, devenue depuis Crédit Industriel et Commercial (CIC).

Certaines années, le CIC nous gâte et nous offre un récapitulatif des caractéristiques de ces titres. Voici un tableau issu du rapport 2018 :

Titre participatif CIC

La rémunération de ces titres participatifs

La formule est assez complexe. On peut la résumer en disant qu’elle a :

  • un plancher à 85% de la moyenne entre [le TAM (taux monétaire) et TMO (taux des obligations)
  • un plafond à 130% de la moyenne entre le TAM (taux monétaire) et TMO (taux des obligations).

Dans le détail, le taux est égal à la somme de :

  • La partie fixe est égale à 40% du TAM
  • La partie variable est égale à 43% du TAM multiiplié par un coefficient de participation (CP).

Le CP est égal au CP de l’année prédente, multiplié par le rapport entre le résultat net consolidé N et le résultat net consolidé N-1 à périmètre constant (pour la formule complète, voir le prospectus ou les rapports annuels du CIC).

En pratique

Compte tenu dela formule très complexe, qui fait intervenir à la fois du fixe, du variable et des variations de CP, lui-même étant très sensible à l’évolution du résultat, il est à peu près impossible de prévoir le taux.

Tout ce que l'on peut anticiper, c'est qu'il restera dans le tunnel 85%-130% de la moyenne TAM - TMO.

En effet, rapport annuel du CIC 2022 nous montre à quel point les coupons bruts versés (colonnede droite) peuvent varier :

Titre participatif CIC

Le plus simple est de considérer que le titre payera « au moins 85% » de la moyenne TAM TMO, mais en faisant attention à l’effet « décalage temporel » de ces taux qui sont des moyennes 12 mois.

Le titre avait assez peu d’intérêt lorsque les taux sont négatifs.

Actuellement avec une moyenne proche de 3%, il devrait rapporter entre 2,5% et 4% (estimations grossières).

On l’achète à 77% du pair actuellement, ce qui lui confère un rendement entre 3,2% et 5,2%.

Disons-le tout de suite : il présente un intérêt presque nul. Le potentiel de hausse du coupon est plafonné par les taux, en revanche le potentiel de baisse est bien là.

Vers une offre de rachat ?

Banque de Bretagne (BNP) et LCL ont racheté leurs titres participatifs. CIC aurait-il intérêt à s’en débarasser ? Pour mémoire, la banque a une option annuelle pour le faire à 130% du pair augmentée de 1,5% par an.

Je pense que ces titres sont totalement insignifiants

  • Volume dérisoire
  • Tier 2 à un coût faible
  • Il ne reste que l’argument du coût de la cotation (+ AG etc) vs le coût d’une offre de retrait…

Bref, on est pas rendus 🙂